Activités

Vidéos : Laisser le temps à l’enfance

par les le 27 mai 2011, dans Activités, Expériences de terrain, Qui sommes nous ?

Vidéos présentant un séjour et une plaine de vacances organisés par les CEMEA.

Lire la suite…


Un temps calme ?

par les le 1 juillet 2008, dans Activités, Expériences de terrain

Vivre en collectivité nécessite une fameuse énergie. Etre présent dans le groupe, discuter, négocier, partager, converser, jouer, chanter, rire, courir, sauter, crier, penser, réfléchir, essayer, réessayer… sont autant d’expériences riches et impliquantes, tant pour le corps que pour l’esprit.

Aux CEMEA, proposer des vacances collectives de qualité, c’est prendre en compte les intérêts et les envies de chacun, mais aussi ses besoins et son rythme. Dans tous les moments de la journée, y compris dans le creux que constitue parfois le début de l’après-midi. C’est pour cela que le temps calme est organisé chaque jour, en début d’après-midi.

Lire la suite…


Le collage

par les le 1 juin 2007, dans Activités

Un matériel de base : magazines, journaux. Oser associer des mots et des expressions qui, d’habitude, ne se côtoient pas stimule l’imagination et permet d’entrer de plain-pied dans la création avec un matériau concret que l’on peut manipuler, découper, sentir. Lire la suite…


Les activités en milieu naturel

par les le 1 juin 2005, dans Activités, Expériences de terrain

Dans le cadre de centres et plaines de vacances, où des activités de découverte de la nature sont régulièrement organisées, la question du rapport entre l’humain et l’environnement est une question récurrente pour les animateurs.

Nous sommes allés rencontrer Alain Bairamjan, Conseiller pédagogique chez les Scouts et Guides Pluralistes de Belgique asbl (SGP-Les Scouts Pluralistes), qui nous a donné sa vision de l’organisation et de l’animation d’une activité-nature avec des enfants et des jeunes. Lire la suite…


De l’ortie au plantain

par les le 27 mai 2005, dans Activités

Profitons de plantes que l’on trouve très facilement, pour préparer avec son groupe les herbes que l’on a cueillies ensemble… Si bien sûr nos sollicitations ont recueilli un écho favorable auprès des enfants !

Récoltons de préférence les jeunes plants, au printemps, loin des abords des routes trop passantes ou des décharges publiques, en prenant garde de ne pas nous piquer : apprenons aux enfants à saisir les orties dans un mouvement du bas vers le haut, car leurs poils urticants ne se brisent en libérant leur acide que lorsqu’ils sont repoussés vers le bas. Ou, si chacun a emporté une paire de ciseaux, coupons adroitement les feuilles du sommet : elles sont plus tendres (même en été). Surtout ne nous munissons pas de gants : nous perdrions tous ce petit frisson propre au risque! Le risque qui est en germe dans l’activité véritable, celle qui sert au développement de l’enfant ! Cette part de prise d’un nouveau pouvoir sur son environnement dont il faut bien faire l’apprentissage !

A propos d’apprentissage, au cas où l’un d’entre nous se piquerait, pensons au plantain qui pousse communément près des orties ; le suc ou quelques feuilles écrasées sur les gourmes calmeront rapidement les démangeaisons. Son effet est identique sur les piqûres d’insectes.

Que faire avec les enfants des plantes ainsi récoltées ? Lire la suite…


Archives

Tous les textes, par ordre chronologique...