Archives de 2001

Etre éducateur

par les le 1 mai 2001, dans Expériences de terrain, Pédagogie

C’est une banalité que de dire que l’animateur est placé, dans sa fonction temporaire, devant tous les problèmes que peut poser l’éducation des enfants et l’organisation de la vie collective.

« Le métier de moniteur n’est pas un métier comme les autres. Qu’il le veuille ou non, le moniteur est un éducateur. Cela signifie qu’il a, par son travail à la colonie, par son comportement personnel, une influence sur les enfants, sur leurs pensées, sur leur développement. Quelle sera cette influence ? Bonne? Mauvaise ? Mettra-t-elle en valeur, chez les enfants, leurs sentiments les plus élevés ou, au contraire, leurs tendances égoïstes?

[…] La colonie peut être morne et pauvre. Elle peut être gaie et heureuse. Cela dépend en grande partie de vous, de la conception que vous avez de votre rôle, de la fermeté, de la clairvoyance, de l’enthousiasme avec lesquels vous l’accomplirez. »

Ces quelques phrases témoignent de l’extrême importance du rôle des animateurs pour la réussite d’un centre de vacances. Elles disent très simplement que, dans ses moindres attitudes et réactions, l’animateur exerce une influence profonde sur les enfants. Un exemple, rien qu’un, choisi parmi tous ceux que fournissent les situations les plus banales dans tout centre de vacances. Thibault et Marie-Christine face aux difficultés d’un départ en randonnée. Cet été, dans un centre de vacances, deux animateurs confrontés à une situation, somme toute banale, réagissent différemment. Lire la suite…


Petits groupes – Grands groupes

par les le 1 mai 2001, dans Expériences de terrain

Dans de nombreux centres de vacances, les enfants sont répartis en petits groupes et en grands groupes. Cette organisation devenue souvent conventionnelle est-elle essentiellement pratique? A-t-elle des objectifs pédagogiques ? Considérée en fonction des individus qui la composent avec la richesse de leurs différences, est-elle représentative d’une conception des vacances collectives ?

Cette structure de vie collective recouvre trois types de situations qui alternent et que les enfants vivent au fil de la journée. Le petit groupe est constitué de quelques enfants du même âge avec un animateur référent, pour les moments de vie collective, mais aussi certaines activités nécessitant un faible effectif. Le grand groupe, lui, est composé de plusieurs petits groupes de tranche d’âge approchante. Il fonctionne surtout au moment des activités. Enfin, souvent associé aux deux situations précédentes, des moments où les enfants n’ont pas de groupe défini et se regroupent en fonction de leurs choix propres. Les activités qui suivent le réveil individuel en sont un bon exemple. Lire la suite…


Archives

Tous les textes, par ordre chronologique...