Mot-clé: activité d’expression manuelle

L’Agir

par les le 21 avril 2013, dans Regards sur la société

A l’origine, ce texte provient d’une conférence que Tony Lainé a prononcée en novembre 1971, dans le cadre de journées réservées à des formateurs des CEMEA, de l’Académie de Poitiers. Il a été publié sous sa forme initiale dans les numéros 276 et 277 de Vers l’éducation nouvelle en 1973 et en 1992 dans le numéro hors série : L’activité manuelle, enjeux actuels. Sous sa forme actuelle, ce texte a été pour partie réécrit par Robert Lelarge et André Sirota et publié dans le numéro 459 de Ven en janvier 1993. Lire la suite…


Le monde n’est pas à prendre tel qu’il est…

par les le 21 avril 2013, dans Regards sur la société

Commentaire en écho à “L’agir” de Tony Lainé, 40 ans après sa publication.

Au travers de sa réflexion sur le travail humain, Tony Lainé nous interpelle sur notre capacité actuelle à rêver, à imaginer, à composer un environnement qui crée des conditions, des possibilités, qui donne du sens. Si nous ne voulons considérer l’environnement comme un “donné”, quelque chose à subir, auquel s’adapter, il nous faut oser le transformer et devenir, ainsi, les producteurs de notre propre santé individuelle et collective.

Le travail, pour l’enfant comme pour l’adulte, doit avoir du sens. Or, aujourd’hui, force est de constater qu’il en perd bien souvent, installant la personne dans la passivité et l’ennui d’une routine vide de sens. Mais quel sens, justement, voulons-nous donner à cette notion de travail ? Comment pouvons-nous en affirmer le sens émancipateur, au risque sinon de le laisser glisser vers davantage d’aliénation, de souffrance, d’exclusion ?

Si nous posons le constat d’une condition moderne d’aliénation, nous souhaitons souligner l’importance de plusieurs éléments évoqués par Tony Lainé et contribuer à ne pas les laisser dormir, car ils sont le chemin d’un agir propre à renverser la vapeur. Il s’agit de ce qu’il nous dit sur la fonction de la main, la création d’objets expressifs et la finalité éducative ou thérapeutique, sur le plaisir partagé et enfin, sur le rôle de l’éducateur ou du soignant. Lire la suite…


Le collage

par les le 1 juin 2007, dans Activités

Un matériel de base : magazines, journaux. Oser associer des mots et des expressions qui, d’habitude, ne se côtoient pas stimule l’imagination et permet d’entrer de plain-pied dans la création avec un matériau concret que l’on peut manipuler, découper, sentir. Lire la suite…


Quand des enfants porteurs de handicaps rencontrent des enfants dits ordinaires dans un centre de vacances d’intégration

par les le 4 janvier 2005, dans Expériences de terrain, Pédagogie

Les centres de vacances sont des lieux d’activités, de développement individuel et social, des lieux accueillant beaucoup d’enfants uniques en leur genre, tous différents les uns des autres… Qu’en est-il alors d’un centre qui accueille, en plus de la diversité d’enfants dits ordinaires, un certains nombre d’enfants porteurs de déficience légère à modérée ?

Depuis plusieurs années maintenant, les CEMEA organisent à Pâques un centre de vacances d’intégration qui rassemble des enfants handicapés et des enfants non-handicapés. Il se déroule en collaboration avec les animateurs de la ferme du Monceau, château-ferme du XVIIème siècle bâti autour d’une vaste cour carrée ouverte sur les bois et les champs. Les espaces de vie y sont pensés pour favoriser l’accessibilité de tous, valides et moins valides. En plus des activités manuelles d’expression et de construction, des jeux d’intérieur et d’extérieur, certaines activités participent à la vie de la ferme. Le terme « intégration » n’est pas à prendre dans le sens d’une assimilation ou d’une incorporation, car il s’agit bien d’un lieu où cohabitent des différences qui sont reconnues. Lire la suite…


Archives

Tous les textes, par ordre chronologique...