Mot-clé: égalité des genres

Manuels scolaires et stéréotypes sexués : éclairages sur la situation en 2012

par les le 21 avril 2013, dans Regards sur la société

Cette étude exploratoire porte sur une quinzaine de manuels d’apprentissage de la lecture et de l’écriture de maisons d’édition belges. Elle a pour objectifs de déterminer la persistance ou non de stéréotypes sexués dans les manuels utilisés en 2012 en Fédération Wallonie-Bruxelles, mais aussi de déterminer quelles assignations ils véhiculent.

Texte de l’étude


Dossier : Les CEMEA, un engagement pour l’égalité des genres Constats et motivations

par les le 15 juin 2010, dans Regards sur la société

Un colloque ? L’occasion de conceptualiser…

Le 7 décembre 2009,les CEMEA étaient invités à participer au colloque « Filles-garçons:une même école ? », organisé par la Direction de l’Egalité des Chances de la Communauté française, en prenant part à une table ronde réunissant des « expert-e-s » en formationslié-e-s au genre.

Outre le fait que ce colloque a été l’occasion de faire connaître à un public plus large notre formation « Pour une éducation à l’égalité des genres » et ses objectifs, il a aussi nécessité de prendre le temps d’expliciter notre démarche de formation. Identifier, analyser, conceptualiser… et finalement formaliser ce que nous défendons, ce que nous pratiquons, ce que nous mettons en place avec nos participant-e-s. Ce travail de formalisation, en nous obligeant à retracer l’historique de cette formation, à remonter à sa source, nous a également permis de nous repositionner sur son sens, ses modalités et ses finalités… Lire la suite…


Dossier : Les CEMEA, un engagement pour l’égalité des genres Apprendre, c’est se construire des représentations… avec d’autres

par les le 15 juin 2010, dans Pédagogie, Regards sur la société

A l’heure où règne cette uniformité de bon ton dans les discours entourant les dispositifs pédagogiques (lire à ce sujet l’article « Politiser l’éducation »,dans cette même revue), à l’heure où les idées de l’Education Nouvelle sont invoquées par la plupart des projets éducatifs, qu’ils soient scolaires ou non, il nous a semblé intéressant de prendre du recul par rapport à notre action quotidienne. Nous voudrions en effet ici identifier et analyser les différents modèles d’apprentissage qui parcourent la société, questionner leurs conséquences pédagogiques et méthodologiques (vis-à-vis des formé-e-s et des formateurs,formatrices)…afin de replacer les CEMEA au coeur d’un courant idéologique et (ré)affirmer -(r)affermir notre positionnement et nos principes ! Lire la suite…


Dossier : Les CEMEA, un engagement pour l’égalité des genres Vécus de formation(s)

par les le 15 juin 2010, dans Expériences de terrain, Pédagogie, Regards sur la société

Introduction

Cet article vous propose un exemple concret de processus de déconstruction des stéréotypes. Cet exemple, dans le respect d’un de nos principes de formation essentiel qui est celui de la confidentialité, ne vient pas d’une formation précise et d’un-e participant-e, mais est un « assemblage » de plusieurs cas vécus dans différents modules de formation « Pour une éducation à l’égalité des genres ». Lire la suite…


Dossier : Les CEMEA, un engagement pour l’égalité des genres « Le masculin l’emporte sur le féminin » ou Comment la grammaire française soutient l’inertie sociale

par les le 15 juin 2010, dans Regards sur la société

« La langue est un miroir culturel qui fixe les représentations symboliques et se fait l’écho des préjugés et des stéréotypes, en même temps qu’elle les entretient. »
Marina Yaguello (2002)

Etat des lieux

Prenons la grammaire française. Un accord orthographique très simple: « Mes frères et mes sœurs sont venus chez moi. » « Mes soeurs »: ce sont quand même bien des filles, de sexe féminin et de genre grammatical aussi. Elles se retrouvent pourtant masculinisées tout à coup. Englobées, oubliées, niées ?

Dans la grammaire française,une règle prévaut sur les autres règles d’accord du genre: « Le masculin l’emporte toujours sur le féminin. »

Cette petite phrase, que nous avons tout-te-s entendue et apprise sur les bancs de l’école primaire, récitée comme une maxime par l’instituteur (et l’institutrice), a marqué des générations d’écoliers et d’écolières! « Le masculin l’emporte toujours sur le féminin. » Une règle grammaticale toute banale ? Et pourtant. Lire la suite…


Archives

Tous les textes, par ordre chronologique...