Mot-clé: projet

Les CEMEA, des choix pour l’éducation

par les le 21 avril 2013, dans Qui sommes nous ?, Regards sur la société

Poser ce slogan, c’est affirmer que l’éducation est politique : elle produit des effets micropolitiques sur les personnes qui en sont bénéficiaires, ces mêmes personnes agissant par la suite dans et sur la société.

Le choix de notre mouvement d’Education Nouvelle est clair : il s’agit d’une éducation émancipatrice, moyen de socialisation, de solidarité, de justice, d’enrichissement… qui refuse de dicter des modes de vie ou de formater les personnes, établissant comme un des principes d’action que chacun a le désir et les possibilités de se développer et de se transformer. Lire la suite…


Notre action est menée en contact étroit avec la réalité. Le milieu de vie joue un rôle capital dans le développement de la personne

par les le 25 mai 2005, dans Expériences de terrain

Voir la montagne ou le terril ?

Depuis septembre 2004, tout les jours après l’école, et toute la journée durant les vacances scolaires, des enfants investissent l’ atelier créatif des cemea situé sur l’ancien charbonnage du Bas-Bois à Soumagne dans la région liégeoise. Entre les différents bâtiments se dresse le châssis à molette dit « belle fleur »… A côté, l’ancien terril …Lieu chargé d’histoires humaines,  de cultures, vécu par plusieurs générations de travailleurs, inconnu de ses nouveaux utilisateurs à qui la mémoire fait défaut.

Le terril, s’improvise terrain de jeux, devient crotte de dinosaure géant ou montagne à gravir… Espace imaginé à conquérir …

A d’autres moments, le terril, où la nature a repris ses droits, se transforme en  espace de découverte de sa flore et de sa faune.

Aujourd’hui l’imagination règne en maître sur le lieu, le territoire naturel est balbutiement, celui de la mémoire inexistant. L’équipe d’animatrices pourrait en rester là… Cela serait sans compter sur leurs projets et le projet éducatif des cemea qui est faire de l’éducation à l’environnement  un facteur d’éducation à la citoyenneté.

Un environnement pour trois territoires : l’imaginaire, le naturel, le mémoriel

Trois territoires à explorer, à comprendre, à s’approprier à transformer pour que ce lieu devienne milieu de vie.

L’approche sensible et ludique est une dimension éducative à part entière.

Refuser le sensible ou le ludique serait priver l’éducation à l’environnement de réels moyens pédagogiques, l’enfermer dans une austérité et un dessèchement rébarbatif. Mais, réduire l’éducation à l’environnement à ces démarches ludiques ou sensibles revient à l’inverse à transformer celle-ci en une sorte de «  religiosité » : sentir et rencontrer le milieu pour l’aimer et la protéger.

L’éducation à l’environnement n’esquive donc pas son rapport à la science, aux sciences. Elle contribue à développer la culture scientifique sans exclure le doute et la critique.

Pour dépasser la réduction par trop fréquente de l’éducation à l’environnement à l’écologie (réflexion sur le  partenariat  de l’Homme et de la Nature) la réflexion doit s’élargir aussi à la réflexion sur le partenariat  entre les hommes eux-mêmes.


Quand des enfants porteurs de handicaps rencontrent des enfants dits ordinaires dans un centre de vacances d’intégration

par les le 4 janvier 2005, dans Expériences de terrain, Pédagogie

Les centres de vacances sont des lieux d’activités, de développement individuel et social, des lieux accueillant beaucoup d’enfants uniques en leur genre, tous différents les uns des autres… Qu’en est-il alors d’un centre qui accueille, en plus de la diversité d’enfants dits ordinaires, un certains nombre d’enfants porteurs de déficience légère à modérée ?

Depuis plusieurs années maintenant, les CEMEA organisent à Pâques un centre de vacances d’intégration qui rassemble des enfants handicapés et des enfants non-handicapés. Il se déroule en collaboration avec les animateurs de la ferme du Monceau, château-ferme du XVIIème siècle bâti autour d’une vaste cour carrée ouverte sur les bois et les champs. Les espaces de vie y sont pensés pour favoriser l’accessibilité de tous, valides et moins valides. En plus des activités manuelles d’expression et de construction, des jeux d’intérieur et d’extérieur, certaines activités participent à la vie de la ferme. Le terme « intégration » n’est pas à prendre dans le sens d’une assimilation ou d’une incorporation, car il s’agit bien d’un lieu où cohabitent des différences qui sont reconnues. Lire la suite…


Devenir coordinateur

par les le 1 juillet 2003, dans Regards sur la société

Envisager la globalité de l’organisation d’un centre ou d’une plaine de vacances, de ses dimensions organisationnelles aux enjeux  pédagogiques et éducatifs en passant par le travail en équipe, telle est la mission principale du coordinateur. Un rôle clé qui requiert une attention particulière à la multiplicité des réalités de l’organisation collective des vacances, à leurs articulations et au sens des actions menées. Lire la suite…


Petits groupes – Grands groupes

par les le 1 mai 2001, dans Expériences de terrain

Dans de nombreux centres de vacances, les enfants sont répartis en petits groupes et en grands groupes. Cette organisation devenue souvent conventionnelle est-elle essentiellement pratique? A-t-elle des objectifs pédagogiques ? Considérée en fonction des individus qui la composent avec la richesse de leurs différences, est-elle représentative d’une conception des vacances collectives ?

Cette structure de vie collective recouvre trois types de situations qui alternent et que les enfants vivent au fil de la journée. Le petit groupe est constitué de quelques enfants du même âge avec un animateur référent, pour les moments de vie collective, mais aussi certaines activités nécessitant un faible effectif. Le grand groupe, lui, est composé de plusieurs petits groupes de tranche d’âge approchante. Il fonctionne surtout au moment des activités. Enfin, souvent associé aux deux situations précédentes, des moments où les enfants n’ont pas de groupe défini et se regroupent en fonction de leurs choix propres. Les activités qui suivent le réveil individuel en sont un bon exemple. Lire la suite…


Archives

Tous les textes, par ordre chronologique...