Mot-clé: Unesco

Madagascar : des réalités se croisent

par les le 1 janvier 2008, dans Regards sur la société

Des animateurs, des formatrices, des profs du secondaire, du supérieur, d’université, des instits, des éducateurs, des responsables d’association, des avocats, des médecins…

Des noms nouveaux qui sonnent plus ou moins étranger à nos oreilles : Serguei, Rodin, Aimé, Valdas, Claudio, Ferhat, Ibrahim, Gualberto, Elmer, Aparicio. D’autres plus habituels : Claudine, Paul, Myriam,Yvette, Albert, Jean-Marie.

Des porteurs de projets, des acteurs de terrain et des délégués d’ associations membres de la FICEMEA de 34 pays d’Europe, d’Afrique, d’Amérique Latine, de l’Océan Indien et du Proche Orient…

Des experts et représentants des autorités publiques et des organisations internationales. Des représentants d’ONG engagés dans des projets de développement durable de l’Océan Indien. De l’Océan Indien ? Oui parce que c’est là que nous sommes : au centre d’une des plus grandes îles du monde, à Antananarivo pour les autorités, à Tananarive pour les francophones, à Tana pour les malgaches, capitale de Madagascar.

Nous ? La centaine de participants à l’assemblée générale ainsi qu’au Forum Mondial de la Fédération Internationale des CEMEA. Forum au thème ambitieux : «Construire une citoyenneté active pour un monde durable ».

Lire la suite…


La Ficemea

par les le 6 juin 2005, dans Regards sur la société

Par sa présence dans une trentaine de pays à travers le monde (Afrique, Amérique du Sud, Asie, Europe et Océanie), l’ambition de la FICEMEA est de fédérer l’action de ses organisations membres pour promouvoir les méthodes d’éducation active, l’éducation nouvelle le plus largement possible et pour contribuer à la transformation des pratiques éducatives et sociales.

Les associations de la FICEMEA interviennent dans de nombreux domaines de l’action éducative, sociale et culturelle… de façon différente selon les pays et en fonction du contexte local et des particularités de la demande sociale. Leurs champs d’action sont multiples : organisation de structures de vacances et de loisirs ; accompagnement scolaire ; gestion de lieux d’accueils de jeunes enfants ; actions d’éducation à l’environnement ; accompagnement culturel des publics jeunes ; actions en direction des enfants de la rue ; formation des enseignants ; formation des animateurs volontaires et professionnels…

Organisation non gouvernementale reconnue par l’Unesco et le Conseil de l’Europe, la FICEMEA a le statut d’observateur auprès du Forum Européen de la Jeunesse.

Pour en savoir plus : www.ficemea.org


Archives

Tous les textes, par ordre chronologique...